AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des griffes et des crocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tornade Blanche - Fait peur aux grands méchants loups
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 12/12/2011
Compte principal : La Petite Fille

Essences vitales
Âge: Une dizaine d'années
Rôle: Petite fille

MessageSujet: Des griffes et des crocs   Mer 12 Sep - 14:03

Des griffes et des crocs



Bien plus d'informations au sujet du peuple Loup. Si la lecture est facultative, elle peut néanmoins se révéler intéressante.



Dernière édition par La Petite Fille le Lun 24 Sep - 17:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanity.cultureforum.net
Tornade Blanche - Fait peur aux grands méchants loups
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 12/12/2011
Compte principal : La Petite Fille

Essences vitales
Âge: Une dizaine d'années
Rôle: Petite fille

MessageSujet: Re: Des griffes et des crocs   Mer 12 Sep - 14:11

Mythes, religions et origines



« Vois-tu, les Loups n'ont jamais été très portés ni sur la religion, ni sur les mythes, ni même l'érudition. Je suis peut-être l'un des derniers gardiens du savoir des lycanthropes et peu sont encore intéressés par ce que recèlent mes bibliothèques, ni par mon savoir. Il y a bien Vespasien, qui travaille de concert avec moi et prendra bientôt le relais, quand je mourrai, mais un seul homme ne suffit pas à préserver la mémoire de tant d'années.

« Je crois qu'aucun Loup ne sait qui a été le premier ni comment c'est arrivé. Moi, je le sais, mais je ne peux pas t'en parler – je ne peux en parler à personne. Je te rappellerai seulement la légende de ce loup d'or qui rôde parfois autour de Naripolis... Certains pensent que les trois Empereurs étaient les premiers mais je sais que c'est faux. Les premiers loups sont bien plus anciens et considérant nos coutumes vis-à-vis des plus vieux, ils sont tous morts, ou presque. Une autre donnée est ignorée de la plupart : nous venons de la même région que les vampires. Nul doute que ça en ferait blêmir certains ! Tout comme eux, nous sommes nés aux environs de la Mésopotamie ou d'Israël, je ne sais pas exactement. Probablement à la même période, d'ailleurs, ou un peu plus tard si l'on en croit les différents documents que j'ai pu consulter. Quant au sens profond de tout cela, hé bien, je dois t'avouer que je l'ignore et que j'ai beau chercher, je ne comprends pas.

« Bref, les Loups ne se posent pas trop de questions. Ils ont décidé que les trois Empereurs étaient les premiers et ça leur va très bien comme ça. Je rirai bien, le jour où un lycanthrope plus vieux qu'eux apparaîtra, mais ce n'est pas demain la veille. Tant qu'on continuera de manger les plus anciens pour s'approprier leurs forces, on restera dans le mensonge. Ça me désespère, mais que veux-tu que j'y fasse ?

« Il n'y a pas de religion définie à Naripolis. Certains continuent tout simplement de vénérer ceux qu'ils révéraient déjà quand ils n'étaient qu'humains, d'autres ont abandonné toute religion, et nul ne songerait à les en blâmer. Il y a bien quelques mythes, quelques légendes, comme celle du loup d'or que j'évoquais plus haut, mais personne n'y croit vraiment et il est bien difficile de leur assurer quelque pérennité. La seule qui m'intéresse vraiment est celle du loup d'or. Je suis intimement persuadé qu'il fait partie de notre Histoire et qu'il est un point clé, qu'il est peut-être... mais je ne peux en dire plus. Tu comprends, si j'ai raison, si tout ce que je soupçonne est vrai, alors je risque gros. Toute cette histoire va plus loin que nos simples origines.

« Je dois te parler de Pandore. Tu sais, la déesse dont nous traquons les reliques ? On dit qu'elle est la mère des vampires, certains pensent qu'elle a donné naissance aux lycanthropes aussi, mais je refuse de le croire. Si elle a engendré les vampires, réunir ses reliques pourrait être dangereux pour nous, mais je n'ai reçu l'écho d'aucun mal arrivé à ceux qui ont ramené les premiers chapitres. Pourquoi des chapitres, d'ailleurs ? Pourquoi les sept péchés capitaux ? Ne devrait-on pas traquer, plutôt, les maux que la mythologie grecque impute à Pandore ? Peut-être est-ce ce que nous avons ramené, au final. Nous avons l'Avarice mais ne devrions-nous pas la nommer Misère, car souvent les deux vont de concert ? Et la Gourmandise que possèdent les vampires, n'est-ce pas la Famine ? Nous en aurions plus de sept à chasser, nous en aurions neuf, peut-être dix si l'Espérance est toujours de ce monde.

« La Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, le Vice, la Tromperie, la Passion... Et peut-être l'Espérance.

« Mais n'écoute pas mes élucubrations de vieux fou, va ! Pandore nous a légué ce que nous devions posséder pour nous assurer de devenir plus puissants que les vampires et les Inquisiteurs, pour exterminer tout ce beau monde et réussir enfin à vivre en paix. Peut-être bien que le seul « chapitre » dont nous cherchons réellement la trace, c'est elle, c'est l'Espérance perdue... »


Extrait d'une lettre d'un bibliothécaire anonyme.


Dernière édition par La Petite Fille le Sam 29 Sep - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanity.cultureforum.net
Tornade Blanche - Fait peur aux grands méchants loups
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 12/12/2011
Compte principal : La Petite Fille

Essences vitales
Âge: Une dizaine d'années
Rôle: Petite fille

MessageSujet: Re: Des griffes et des crocs   Mer 12 Sep - 14:14

Meutes




Historiquement, les lycanthropes sont divisés en six meutes, dont voici une brève histoire ainsi que quelques caractéristiques. Pour plus d'informations sur l'histoire des lycanthropes, vous pouvez vous référer au testament d'Ulf Leinar, empereur des lycanthropes (pensez à utiliser le compte du Mat pour aller le lire !)

Ulfhednars :

Avant le Ve siècle, les loups erraient en solitaires ou se regroupaient en meutes plus ou moins importantes. L'une de ces meutes, qui sera à l'origine de l'Empire, était celle des Ulfhednars. Fondée en Scandinavie, elle a prit le nom que lui ont donné les peuples pré-Viking, qui prenaient les Loups pour des guerriers sacrés inspirés par Odin.
Après avoir pris le contrôle de la tribu humaine des Wisigoths sans avoir dévoilé leur véritable nature, les Ulfhednars ont pillé Rome en 410. A la fondation de l'Empire, en 426, cette meute originelle sera divisée en deux meutes distinctes : les Helgrind et les Azarah.


Helgrind :

A la fondation de l'Empire, Alaric, le premier Kaiser, a divisé la meute originelle des Ulfhednars en deux meutes distinctes. La meute des Helgrind date de cette époque. Son premier chef était Ulf, frère d'Alaric, qui sera le troisième Empereur. Sauf pendant l'intermède du Règne de Ragnar, au VIIIe siècle, les Helgrind ont toujours été au centre de la vie politique de Naripolis. Ils sont donc pleinement favorable à l'Empire qu'ils ont contribué à fonder et à l'Empereur actuel issu de leurs rangs. Les Helgrind occupent souvent des postes politiques ou administratifs importants. De nombreux chefs et commandants militaires ou civils de l'Empire sont Helgrind.


Azarah :

Les Azarah constituent la deuxième meute issue de la fondation de l'Empire et de la division de la meute originelle des Ulfhednars. Ils étaient initialement dirigés par Ragnar, le frère d'Alaric. Après divers complots, ils ont été écartés de la vie politique juste avant la Première Guerre Civile et l'avènement de Ragnar sur le trône impérial au VIIIe siècle. Vaincus par Ulf au IXe siècle, ils sont devenus peu à peu les diplomates de l'Empire, usant de leurs connaissances des relations politiques et de leur subtilité et cherchant toujours à lier des relations à l'extérieur de Naripolis. Ils s'opposent cependant souvent aux décisions de l'Empereur et certains regrettent l'époque du règne de Ragnar.


Kaïna :

Au cours du VIIIe siècle, sous le règne de Ragnar, certains loups, fatigués de la violence de la Première Guerre Civile, décidèrent de faire sécession de l'Empire. Ils furent combattus par les Impériaux, mais malgré tous leurs efforts ceux-ci ne parvinrent pas à les ramener par la force dans le giron de l'Empire. Finalement, Ragnar négocia avec eux un accord de paix et, en échanges d'avantages politiques et du droit de siéger au conseil des chefs de Meute aux côtés des Helgrind et des Azarah, il se rallièrent finalement à l'Empire. La meute Kaïna était née. Les Kaïna constituent la meute la plus désorganisée et la plus indépendante de toutes. Leur réputation de renégats ne les empêche pas de peser aujourd'hui presque autant dans la vie politique de la Cité que les deux meutes primitives. Leur caractère solitaire et leur connaissance approfondie des grands espaces les voient souvent occuper de postes d'éclaireurs dans les rangs des armées impériales.


Daïgörd :

Les terres d'Egypte et du Moyen-Orient sont depuis toujours le bastion des Vampires mais, là-bas aussi, sur ces territoire arides et hostiles, vivent depuis longtemps des loups. Ceux-ci ont grandi dans la peur et les ténèbres de la guerre. Unis, disciplinés, combatifs, ils ont fondé la meute des Daïgörd et se sont rattachés à l'Empire après la Deuxième Guerre Civile, au cours du IXe siècle. Leur haine des Vampires n'a d'égal que leur agressivité et leur discipline de fer au combat. On les retrouve naturellement à des postes de soldats ou de généraux dans les armées impériales.


Ulkhrenen :

Aznarum a toujours été la Cité des sorciers et des proscrits. Mais les loups d'Europe centrale, souvent chassés par les hommes ont parfois trouvé refuge dans cette ville de parias. Au fil des siècles, leur nombre s'est accru de manière importante, au point parfois de gêner les sorciers de la ville. Lors de l'expansion de l'Empire, au début du règne d'Ulf, juste après le rattachement de la meute Daïgörd à l'Empire, vers la fin du IXe siècle, beaucoup de ces loups rejoignirent Naripolis, fondant la meute des Ulkhrenen. Les membres de cette meute sont réputés pour leur érudition et leur liens avec le Peuple-sorcier d'Azranum. La meute des Ulkhrenen est également connue pour être la plus pacifique des meutes, ses loups considérant le Savoir comme la plus efficace des armes. On les retrouve couramment à des postes d'érudits ou de conseillers importants.


Ashkerdin :

Depuis toujours, les hommes ont traqué les Loups, en particulier en Europe occidentale, où l'héritage romain du Christianisme était un terreau fertile pour les chasseurs de sorciers et d'hérétiques en tout genre. Dans les royaumes de l'Ouest, les loups ont appris à se cacher pour survivre. Au douzième siècle, l'avènement de l'ordre du Temple constituera rapidement une menace bien plus importante que ce qu'avaient connu les loups d'Occident jusque-là. Ce n'est qu'à cette époque tardive qu'ils décidèrent de se regrouper et de se rallier à l'Empire. Ainsi naquit la meute des Ashkerdin, la dernière née des six. Les Ashkerdin, de par la jeunesse de leur meute, pèsent peu dans la vie politique de Naripolis. Cependant, leurs capacités de dissimulation et leur connaissance des subterfuges en font fréquemment les espions et les assassins redoutés de l'Empire.



Bien sûr, il ne s'agit que d'orientations générales. Tous les Loups sont avant tout des combattants et on peut retrouver des loups de chaque meute à à peu près tous les postes. Cependant, les Loups sont souvent marqué par leur meute d'origine. Il existe aussi des loups indépendants, mais ils sont une minorité, l'instinct de meute étant quelque chose de naturellement présent dans leur inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanity.cultureforum.net
Tornade Blanche - Fait peur aux grands méchants loups
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 12/12/2011
Compte principal : La Petite Fille

Essences vitales
Âge: Une dizaine d'années
Rôle: Petite fille

MessageSujet: Re: Des griffes et des crocs   Ven 14 Sep - 15:21

L'Appel


« On parle beaucoup de l'Appel mais je pense que peu sont capables d'expliquer exactement ce qui se produit lorsque cette technique est utilisée. Il ne s'agit pas simplement de hurler à la lune et d'attendre que ceux qui ont entendu approchent, non, c'est beaucoup plus complexe que cela et il est d'ailleurs difficile de resister à un Appel proféré par plus puissant que soi. Il s'agit d'un cri, certes, mais un cri qui vient des tripes, si je puis m'exprimer ainsi. Un cri mâtiné de pouvoir, d'un pouvoir incompréhensible encore à ce jour, qui a peut-être tout à voir avec la maladie physique qui coule dans nos veines... ou rien du tout.

« Les plus jeunes lycanthropes, les Omegas, ne peuvent Appeler. Il faut gagner en puissance pour être capable de maîtriser l'Appel, il faut l'apprendre auprès de plus ancien et de plus fort. Le hurlement de l'Appel émet dans l'air quelque chose, quelque chose que je ne serais pas capable de définir, qui attire irrémédiablement tous les lycanthropes dans un rayon de quelques lieues, selon la puissance de celui qui le profère. On dit que les plus anciens lycanthropes, s'ils désirent Appeler un loup en particulier, peuvent l'atteindre à des distances bien supérieures et l'attirer à eux sans difficulté.

« Il n'est pas possible de résister à un Appel à moins de posséder une force mentale supérieure à celle de l'appelant. Notamment, tous les Omegas présents dans les environs se sentiront immédiatement attirés vers le lieu de l'Appel et s'y rendront tout de suite, parfois sans savoir comment ils y sont parvenus. Il arrive qu'on observe une défaillance mentale temporaire chez ces jeunes loups aussi te conseillé-je de faire très attention à toi et d'accroître au plus vite ta résistance mentale, sans quoi tu pourrais te retrouver dans des situations assez fâcheuses. Enfin, si l'appelant est extrêmement ancien – plus vieux que l'Empereur lui-même – tu ne pourras jamais résister et ton esprit sera toujours troublé, ce serait le cas même si tu étais un Alpha, car les plus anciens détiennent une puissance incomparable.

« Quant à Appeler toi-même... comme je le disais, il te faut l'apprendre. Je ne peux te l'enseigner par des mots. Il faudrait que tu sentes ta nature de bête jaillir hors de ta gorge et se projeter alentour, fureter dans chaque recoin, à la recherche de ceux que tu veux amener à toi. Ces mots n'ont aucun sens, n'est-ce pas ? Mais tu découvriras vite comment les choses se font, tu comprendras sans mal, une fois que tu auras vu un de tes semblables Appeler. J'ignore si tu as déjà ressenti un Appel mais tu verras, il s'agit d'une expérience remarquable. J'espère juste que le moment venu, tu sauras conserver ton esprit pour toi et ne t'abandonneras pas à la volonté de plus ancien que toi... »

Extrait d'une lettre d'un bibliothécaire anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanity.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des griffes et des crocs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des griffes et des crocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De griffes et de crocs [PV Pénombre]
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Griffes de combat et sorcier skaven
» Horus -Tribu des crocs de feu-Guerriers
» De capes et de crocs [PV Enorth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortels :: Murmures dans la nuit :: Vieux grimoires et ternes poussières :: Le Bestiaire [ Approfondissement - Facultatif ]-