AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sofia Contarini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Sofia Contarini   Lun 1 Oct - 23:57

Nom : Contarini

Prénom : Sofia

Surnom(s) : "La Vénitienne". Plus un pseudonyme qu'un surnom, peu de gens savent que ce surnom désigne Sofia. Ce nom est principalement utilisé pour la désigner dans son "emploi" secondaire par ses commanditaires. On l'entend parfois dans des rumeurs et des bruits de couloirs, mais sans jusqu'ici faire le lien avec la personne qu'il désigne réellement.

Âge :
- apparent : Une vingtaine d'année
- réel : 165 ans

Sexe : Femme

Race : Vampire

Rang, emploi ou fonction : Sofia fait partie de la noblesse malgré son jeune âge pour un vampire. Age qui est une épine pour elle, désireuse de gravir les échelons au sain de la Camarde. Officiellement, elle est rattachée au service diplomatique comme diplomate ou interprète. Les principaux objectifs sont plus souvent l'espionnage ou l'assassina.

Opinions politiques : Elle est extrêmement dévoué en celui ou celle qui est à la tête de la Camarde. Si celui-ci change, elle sera tout aussi dévouée à son successeur et peu importe comment celui-ci a obtenu cette place.

Blason, couleurs, emblème : Son blason est celui de la famille Contarini de Venise, soit trois bandes d'azur en champ d'or. A ça, y a été ajouté en son centre la silhouette noire d'un masque vénitien.

Physique : Sofia est une belle jeune femme d'une vingtaine d'année en apparence. Elle a une peau claire, presque pâle qu'elle n'hésite pas à renforcer légèrement avec divers poudres de maquillage, lui donnant ainsi un teint d'une rare blancheur. De longs cheveux blonds lui tombent jusqu'aux épaules quand ils ne sont pas coiffé en chignon. Ses yeux sont d'un marron noisette à première vu, mais de plus près on laisserait à penser qu'il vont vers une teinte plus rouge. Elle n'est pas d'une grande stature, mesurant tout au plus un mètre soixante, ni d'une carrure imposante. A première vu, elle fait penser à une fragile poupée de porcelaine. Sur son épaule droite, sur l'omoplate, elle possède une tache de vin depuis la naissance qui a une forme de clé, ce qui la rend relativement curieuse. Enfin de pars son éducation, elle se tient avec prestance et ses manières ne laisse que peu de doute sur son rang social.

Psychologie : Sofia est avant toute chose ambitieuse. Elle est relativement imbue de sa personne et considère qu'elle devrait avoir le rang qu'elle mérite. En tant que tel, elle fera tout son possible pour atteindre ses ambitions. Toutes fois, elle n'est pas une leader, elle cherche avant tout le respect. Elle veut se trouver au côté des plus grands et non prendre leur place. Un trait de caractère qui peut aussi la rendre jalouse.

Froide et hautaine au naturel, elle n'est pas de bonne compagnie et n'a aucun respect pour les personnes de rang social inférieur. Elle sait toutes fois, par-être plus agréable par utilité ou obligation, car elle est aussi très calculatrice et manipulatrice. Ces différentes facettes la rende lunatique aux yeux de ses connaissances.

Sophia aime le luxe et peut-être cupide si ce penchant, ne gène pas ses ambitions. Pourtant, au fond elle, Sofia ressent un vide qu'aucun bien ne peut combler. Elle met difficilement des mots sur ce manque et quand celui-ci la submerge, elle semble alors mélancolique

Arme(s) : Elle porte toujours, dissimulé sur elle, une petite fiole de poison les imprévus ainsi qu'une dague, mais si elle le peu elle évite les combats directs. Elle préfère de loin les manières plus subtiles comme l'utilisation de poison ou les malheureux « accidents ».

Ce que vous avez sur vous : En règles général, Sofia porte des tenues élégantes et onéreuses. Elle affectionne bien entendu les robes, en particulier de couleurs sombres, mais très rarement noir. De même manière, elle porte toujours des bijoux et aime se tenir informer des dernières toilettes à la mode en Europe surtout. Elle n'est pas particulièrement attachée à un objet ou à une tenue spécifique préfèrent posséder une garde de robe fournis. Elle aime vivre la belle vie et n'hésite pas à le montrer.

Histoire :

18 Mai1291 à Saint Jean d'Acre, alors même que le chaos a pris possession de la ville, une femme tente désespérément de trouver un refuge malgré une blessure profonde à l'abdomen. Elle fuit et s'épuise, n'ont pas pour sauver sa vie, mais pour permettre à son unique enfant de pouvoir vivre la sienne. Contre sa poitrine, elle sert une fillette de 4 ans effrayée et en pleur. La détermination d'une mère permet parfois des miracles et s'est sans aucun doute cela qui lui permit d'atteindre la Voûte d'Acre. Une fois à l'abri, entre le mur de la citadelle des Templiers, elle parcourra des yeux la foule autour d'elle jusqu'à que ses yeux s'arrêtèrent sur un chevalier. Dans un dernier effort, elle se dirigea vers l'homme et lui tendit la petite fille. L'homme prie l'enfant dans ses bras et la femme glissa lentement au sol en poussant son dernier souffle. Le chevalier en question appartenait à l'ordre Teutonique et était missionné pour faire un rapport urgent sur les événements à son siège de Venise. Le soir même, il embarquait à bord d'un navire et avec lui l'enfant qu'il avait recueilli.

Alphonso Contarini appartenait à une famille noble respecté de Venise et il en était de même au sain de la Camarde. Le vampire était installé depuis bien longtemps dans la cité des Doges et travaillait dans l'ombre pour le compte de l'empereur. Cette nuit là, il attendait près des quais l'arrivée d'un navire et en particulier l'un de ses passagers. Il n'eut aucun mal à repérer la personne qu'il attendait et la suivi discrètement. Quand au bout de quelque temps, sa cible s'engagea dans une ruelle déserte, il passa à l'action. La lame de sa dague s'enfonça dans le dos de l'homme à trois reprise ne lui laissant aucune chance de survis. L'ordre qu'on lui avait transmit était des plus clair: éliminer le messager de l'ordre des chevaliers Teutoniques avant qu'il rejoigne le siège de son ordre. La chose était faite et il allait quitter les lieux quand il se rendit compte que ce qu'il avait pris pour un sac, que l'homme portait dans ses bras, était une enfant emmitouflée dans une couverture.

Cela faisait des années, qu'Alphonso avait renoncé à l'idée d'avoir un fils ou une fille de son propre sang, qui n'aurait pas le potentiel d'un vampire de son rang; si par miracle il voyait le jour et survivait. Il avait alors pensé « adopter» un enfant. Un enfant qui serait élevé dès son plus jeune âge dans la connaissance du monde nocturne. Un enfant qu'il transformerait une fois adulte, ajoutant ainsi le lien de la transformation au lien parental, et ainsi créer une fidélité sans faille. Cette nuit là, en voyant la fillette, il décida de ne pas la tuer et l'emporta avec lui. Ce fut grâce à ces divers concours de circonstances que cette petite fille devint Sofia Contarini.

L'histoire du passé de Sofia, ainsi que d'autres détails, comme sa marque de naissance, avait convaincu Alphonso qu'il avait fait le bon choix. Il la pris sous son aile et lui enseigna tout ce qui allait être utile à sa fille pour atteindre les objectifs qu'il lui fixait pour l'avenir. Ainsi, on lui enseigna l'étiquette indispensable à une personne de la noblesse. On lui dévoila le monde tel qu'il était réellement, où vampire, lycanthrope et d'autres choses surnaturelles vivaient dans l'ombre. Elle appris également plusieurs langues telles que l'anglais et le français, en plus de l'italien bien entendu.

Elle suivi des cours de sciences et même des leçons dans le maniement des armes quand elle eut atteint un âge suffisamment avancé. Si elle ne manquait de rien, de part la richesse que possédait son père adoptif, elle ne fut pas une enfant choyée et les principales occupations qu'elle avait, était les diverses études et apprentissages. Durant 16 ans elle vécu ainsi, jusqu'au soir de son vingtième anniversaire. Alphonso considéra que s'était l'âge adapté pour définitivement conclure la vie d'humaine de sa fille. Il l'avait formé afin qu'elle le soutienne aussi bien dans les missions diplomatique , que dans l'espionnage et l'assassina. Un outil a ses yeux presque parfait et fidèle, même s'il avait encore de nombreuse chose à lui apprendre.

Cependant, il ne put finir son travail comme il l'aurais souhaité, car peu de temps après avoir offert une vie de vampire à Sofia, Alphonso connu une fin des plus tragiques. Démasqué par l'inquisition, il fut traqué et sa fin fut des plus désagréables. Sofia ne fut pas totalement livrée à elle-même, on lui avait appris suffisamment de choses pour lui permettre de se débrouiller malgré la situation. Elle rejoignit ainsi la cour du Prince d'Europe. De part, ses apprentissages et son héritage, elle devint repris à son échelle les activité de son père adoptif. Pendant un presque un siècles et demi, elle vécu ainsi et tentant de se faire un nom. Toutes fois la jeune femme, avait d'autres ambitions, et il y a cinq ans, elle s'installa à Vasteval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sofia Contarini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La reine Sofia, d'Espagne, en visite en Haiti
» Répartition de Sofia Saint-James SD
» Alvise di Venezia, contarini oui, mais un contarini sain d'esprit sans le grain de folie(terminée)
» Coleen & Sofia ♔ Set fire to the Rain
» SOFIA •• Un'occhiata di sole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortels :: Murmures dans la nuit :: Registre de parchemins :: Loin du soleil-